Campagne de prélèvements

C’est sur les bords de la Dordogne qu’Amélie s’est récemment rendue pour effectuer une campagne de prélèvements micromorphologiques sur deux occupations protohistorique et gallo-romaine. Plusieurs blocs ont été prélevés dans des fossés, des chemins et des niveaux de sol afin de mieux comprendre les processus de formation anthropique et/ou naturel de ces niveaux. Les blocs vont très prochainement être imprégnés de résine. Ils devront sécher et prendre pendant au moins 6 semaines avant d’être montés en lames minces.

Sabrina Save