Crotte de bique!

Deux petites crottes d’herbivore!

C’est ce que vient de révéler l’analyse par microscopie électronique à balayage (MEB-EDS) de deux résidus organiques découverts dans un bâtiment du Néolithique récent. Des analyses complémentaires sont envisagées pour dater ces restes et s’assurer de leur pertinence archéologique, identifier l’espèce animale à l’origine de ces déjections (potentiellement chèvre, mouton ou lapin) et en apprendre davantage sur leur régime alimentaire.

Sabrina Save